Vouloir prendre le large par rapport à son métier d’expert informatique, Bruno s’est jeté à la mer ! Mais pas n’importe comment ni à l’aveuglette !

Bien s’orienter : la clé du succès

Passionné depuis son enfance par le secteur maritime, il n’avait pas pu à l’origine suivre un parcours de formation dans la marine, et s’était orienté vers l’informatique. Propriétaire d’un bateau, son envie de «  tout plaquer pour vivre de ses rêves » est devenu une évidence à 35 ans.

Lassé de passer ses journées derrière un ordinateur, il a voulu s’assurer que son désir de s’embarquer dans une reconversion n’était pas une utopie : il a effectué un bilan de compétences et a été accompagné par un conseiller en évolution professionnelle.

Etre soutenu par son entourage

Soutenu par son entourage, et par son employeur il a entamé les démarches pour le financement d’un certificat de matelot de pont. L’entreprise qui l’employait a tout à fait compris son envie, elle lui a seulement demander de partir qu’une fois qu’il aurait formé quelqu’un pour le remplacer.

Bruno avait conscience du challenge, notamment le fait de repartir à zéro, à la fois en termes de rémunération revue fortement à la baisse, mais aussi de passer du statut de manager à celui d’employé aux ordres d’un capitaine.

A l’obtention de son diplôme, Bruno a quitté son employeur et grâce à son réseau existant dans le secteur maritime, il a trouvé un emploi dans une société qui organise des croisières dans les Calanques.

Voilà un homme heureux : Il m’a fallu 4 ans pour passer du rêve à la réalité, j’ai eu la chance d’être soutenu de tous les côtés : les amis, mon employeur et Transitions Pro Paca.

Le conseil de Bruno

il faut bien réfléchir à ce que vous voulez au fond de vous. Pour cela il est important de se faire accompagner par un conseil en évolution professionnelle, effectuer un bilan de compétences. L’enjeu est important, on repart à zéro alors qu’on n’a plus 18 ans ! 

Etiquettes :
© Copyright - Transitions Pro PACA - Site réalisé par Winsiders