Franchir le pas. Se jeter à l’eau. Faire le grand saut… Une image vaut parfois mieux qu’un long discours et, en l’occurrence, le fait de changer de métier n’échappe pas à la règle. Faut-il raisonnablement faire le grand saut et, donc, risquer la chute ? Est-ce normal de vouloir de se jeter à l’eau quand on craint la douche froide ? Petit tour d’horizon des étapes à suivre si vous avez peur de changer de métier. 

Peser le pour et le contre

«  Je doute donc je suis  » disait le philosophe. Sachez que le seul fait de s’interroger sur le bienfondé de sa démarche peut aussi être considéré comme une bonne chose. Cela signifie que vous n’êtes pas du genre à foncer tête baissée. Si vous hésitez, c’est donc que vous ne voulez pas faire n’importe quoi ! Cette phase fait donc partie d’un processus logique ; elle vous permettra d’ailleurs de répondre à celles et ceux qui douteraient de vous : « Ma décision est mûrement réfléchie : j’ai bien pesé le pour et le contre ! »

Se faire conseiller en toute sérénité 

La deuxième étape consiste donc à se rassurer pour éliminer la peur de changer de métier. Et, en l’occurrence, quoi de mieux que de se faire conseiller ? N’oubliez jamais qu’il existe des personnes dont c’est le métier… Les Conseillers en Évolution Professionnelle sont précisément là pour vous accompagner et vérifier, avec vous, le bienfondé de votre démarche. Le CEP (conseil en évolution professionnelle)Conseil en évolution professionnelle est à la fois simple, confidentiel et gratuit ! L’objectif du CEP est précisément de vous aider à façonner votre projet afin qu’il se réalise, y compris en recherchant un moyen de le financer. N’oubliez jamais qu’il est toujours plus simple de prendre une décision importante quand on est bien entouré.

Identifier ses « bonnes raisons » de changer de métier

Être entouré cela signifie pouvoir discuter. Pouvoir, peut-être, expliquer sa lassitude, son ras-le-bol ou son absence de motivation. Car on ne change jamais de métier sans raison. Être en phase avec ses valeurs, vouloir gagner plus, accorder plus de temps aux siens… Pourquoi « vos » raisons seraient-elles moins valables ou moins respectables ?

Posez-vous les bonnes questions : est-ce que votre métier actuel vous ressemble ? A quoi aspirez-vous réellement ? Il existe une réponse à la plupart de vos interrogations, y compris celles qui concernent votre futur salaire. Sachant que, au moment de consulter une grille de rémunération, n’oubliez pas que vous n’êtes plus un débutant. Votre expérience, même dans un autre secteur, peut être valorisée.

Corriger une erreur de parcours

Vous aviez choisi votre métier pour faire plaisir à vos parents ou votre conjoint(e), ou parce qu’il y avait des débouchés dans cette voie… Résultat, quelques années plus tard, vous aspirez à autre chose ! Pour certains, changer de voie, de métier ou de secteur d’activités, c’est l’occasion de corriger une erreur de parcours. Mais pour d’autres, cela signifie que vous avez évolué et/ou que vous avez appris à mieux vous connaître. Connaissez-vous cette expression qui dit que l’on passe la moitié de notre vie à escalader une échelle, et l’autre moitié à réaliser que nous l’avions posée contre le mauvais mur… ?

Un ultime doute vous taraude ? Sachez que le fait de vouloir changer de vie professionnelle n’a rien d’exceptionnel ! Selon une étude réalisée par Opinion Way, les trois quarts des actifs en France veulent changer de vie, de région ou de métier. En tête des envies, 69 % des personnes interrogées veulent changer de région et 66 % d’emploi.

 

Vous aussi vous souhaitez vous reconvertir et changer de métier ? Créez votre espace personnel dès aujourd’hui et lancez-vous dans l’aventure. Vous pouvez également vous faire suivre par un conseiller en évolution professionnelle qui vous guidera dans vos démarches et vous aidera dans votre projet.

© Copyright - Transitions Pro PACA - Site réalisé par Winsiders