Changer de métier, peut être plus simple que vous ne le pensez ! En effet, grâce au Projet de Transition Professionnelle Transitions Pro PACA finance votre changement de métier ou de profession. Comment faire ? Rien de plus simple : il vous suffit de suivre pas à pas les 10 étapes de la demande de financement. Suivez le guide.


  1. J’élabore mon projet professionnel

Cette première étape est primordiale puisqu’il s’agit d’effectuer un choix de vie majeur : il est donc important d’analyser le futur métier : quelles sont les compétences requises ?  Comment obtenir ces compétences ? Quels sont les débouchés ? Pour répondre concrètement à ces questions, il peut être très utile et instructif de rencontrer certains professionnels du secteur visé.

Enfin, il est également important de savoir qu’en PACA, conformément aux critères fixés par l’État, les projets liés à la transition écologique, la transition numérique et la transition énergétique sont valorisés, notamment au moment de l’examen du dossier de financement.

  1. Je choisis une formation et un organisme

Une fois le métier défini, il faut choisir sa formation et l’organisme qui la dispensera. Pour comparer les offres, plusieurs critères doivent être passés au crible : le contenu, la durée et le coût de la formation, mais également la démarche qualité. Sans oublier, bien sûr, le taux de réussite !

Pour franchir sereinement, ces deux premières étapes (projet et formation), le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) constitue une aide précieuse. C’est un processus gratuit d’accompagnement individuel qui permet à chacun de faire le point sur sa situation, afin de pouvoir élaborer, formaliser et mettre en œuvre ses choix d’évolution.

  1. Je demande l’autorisation d’absence à mon employeur

Une fois le projet défini et la formation choisie, il ne faut rater aucune des démarches administratives. A commencer par la demande d’autorisation d’absence, indispensable si l’on est en CDI : en cas d’accord, la rémunération est en effet assurée par l’employeur, qui est ensuite remboursé par Transitions Pro PACA. A noter qu’il existe un modèle de demande d’autorisation.

En cas de CDD, une autorisation n’est pas nécessaire : la rémunération est prise en charge par Transitions Pro PACA tous les mois. En revanche, la demande de financement doit être déposée (complète) avant la fin du CDD, et au plus tard 3 mois avant l’entrée en formation ; formation qui doit débuter au plus tard 6 mois après la fin du contrat de travail.

  1. Je remplis mon volet sur mon espace personnel

Tout se passe ensuite via l’espace personnel. La création de son propre espace ne prend que quelques minutes et l’ensemble des données est protégé et sécurisé. Cet espace permet d’accéder à son tableau de bord afin de s’inscrire à différents services, de déposer ou récupérer ses documents, ou encore d’effectuer sa demande directement en ligne.

  1. L’organisme remplit son volet sur son espace personnel

Le fait d’informer l’organisme est important pour ne pas perdre de temps

  1. Mon employeur remplit son volet sur son espace personnel

Le fait d’informer son employeur permet, là encore, de ne pas perdre de temps

  1. Je respecte les délais de finalisation de ma demande de financement

Attention, toute demande doit être déposée complète (les volets de la demande de financement + les documents obligatoires) 3 mois avant le début prévu de la formation pour être recevable. Dans le cas contraire la demande est « non conforme » : elle n’est donc pas présentée à la commission d’instruction. Il est également important de respecter les dates de dépôt.

  1. Je reçois une notification avec un numéro de dossier sur mon espace sécurisé

Cela signifie que le dossier a été validé et qu’il va donc passer en commission.

  1. Mon dossier passe en commission

La demande de financement est analysée et calculée pour être présentée à la Commission d’instruction. Un certain nombre de critères permet d’évaluer le caractère prioritaire d’un projet : ils concernant tout d’abord le profil du candidat (le dispositif se destine en priorité aux salariés dont le statut est le plus précaire), puis la formation (qui doit être cohérente et tenir compte des acquis, et dont la recherche de solutions de financement a été optimisée) et, enfin, l’emploi. Un Projet de Transition Professionnelle doit en effet être tourné vers l’avenir ; il est donc important de cibler un métier à forte perspective d’emploi, ou un métier émergent.

  1. Si la réponse est positive, je pars en formation

En moyenne, une demande sur 3 est susceptible d’être financée. Il est donc nécessaire, à chaque fois que le projet le permet, d’envisager un plan B. Là encore, les conseillers en évolution professionnelle peuvent aider à envisager une autre solution.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! 

© Copyright - Transitions Pro PACA - Site réalisé par Winsiders